Achat du pipeline Trans Mountain par le Canada : considérations financières et économiques

Consulter le rapport

Sommaire
Le présent rapport renferme une analyse financière et économique en relation à l’achat par le gouvernement du Canada du pipeline Trans Mountain, du projet d’agrandissement et des actifs évaluation d’autres actifs connexes.

Le directeur parlementaire du budget (DPB) estime que la valeur du PTM et du PARTM se situe entre 3,6 milliards de dollars et 4,6 milliards de dollars. Le gouvernement a négocié un prix d’achat dans le haut de la fourchette d’évaluation calculée par le DPB.

La présente étude a toutefois permis d’établir que tout retard de construction du pipeline, toute augmentation des coûts de construction ou tout changement du profil de risque du PARTM (reflété par le taux d’actualisation) pourrait avoir des conséquences négatives sur le prix de vente final que le gouvernement pourrait obtenir pour le PTM, le PARTM et les actifs connexes.

DPB estime que si l’échéancier du projet accusait un retard d’un an, la valeur du PARTM serait amputée de 693 millions de dollars. De même, si les coûts de construction augmentaient de 10 %, sa valeur serait réduite de 453 millions de dollars.

L’incidence annuelle maximale sur le produit intérieur brut (PIB) réel et l’emploi découlant de la construction du PARTM serait de 0,11 % et 7 900 emplois en 2020; cela diminuerait par la suite.

Rapports connexes