Projection des recettes et des dépenses relatives au Programme canadien des prêts aux étudiants

Consulter le rapport
Projection des recettes et des dépenses relatives au Programme canadien de prêts aux étudiants.pdf

Sommaire
Ce rapport comprend une description du modèle du DPB ainsi qu’une évaluation des recettes et des dépenses relatives au régime du prêt direct du Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE). Le modèle du DPB permet aussi d’évaluer le coût financier des mesures proposées en campagne électorale qui ont un impact sur le format du PCPE et l’admissibilité aux prêts et bourses.

Les hypothèses et les perspectives à long terme employées dans le modèle du DPB concordent avec celles se trouvant dans les rapports annuels du Bureau de l’actuaire en chef (BAC) portant sur le PCPE.

Par souci de transparence et d’exactitude, le modèle utilise des données provenant de rapports annuels du BAC qui sont accessibles au public.

Rapports connexes

  • 5 mai 2016

    Le DPB estime qu’en 2013-2014, les dépenses fédérales totales pour l’éducation postsecondaire ont atteint 12,3 milliards de dollars. Tenant compte des annonces récentes faites dans le cadre du Budget 2016, il estime que ces dépenses dépasseront les 15,7 milliards de dollars d’ici 2020-2021. Au cours des dix dernières années, les dépenses fédérales pour l’éducation postsecondaire axée sur la formation du capital humain ont surtout profité aux familles les mieux nanties, étant donné qu’une part grandissante de ce soutien est offerte par l’entremise du régime fiscal en particulier ainsi que des régimes enregistrés d’épargne-études.