Analyse financière du projet de baisse des primes d’assurance prêt hypothécaire

Résumé

La présente note fournit une analyse financière de la proposition du gouvernement de réduire les primes d’assurance prêt hypothécaire perçues par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

Faits saillants

  • Dans sa plateforme électorale de 2021, le Parti libéral du Canada a proposé de réduire de 25 % les primes d’assurance prêt hypothécaire exigées par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) tout en portant à 1,25 million de dollars le prix de vente maximum assurable, montant qui doit être indexé à l’inflation par la suite.

  • D’après l’analyse du DPB, cette mesure coûtera 1,4 milliards de dollars sur cinq ans.

  • Le DPB évalue à 5 341 $ l’économie ponctuelle que pourrait réaliser l’acheteur moyen en 2022-2023, économie qui passerait à 5 863 $ en 2026-2027.

  • Ayant examiné d’autres scénarios, le DPB ne croit pas que la SCHL pourra augmenter le nombre des maisons qu’elle assure ou sa part de marché au point de compenser l’incidence de la politique sur les recettes.

Citation

Données supplémentaires