Eau potable pour les Premières Nations : le gouvernement dépense-t-il assez?

Publié le 1 décembre 2021
PDF

Résumé

À la demande de la Sénatrice Renée Dupuis et en s’appuyant sur un rapport de 2017 du DPB, le présent rapport examine les besoins d’investissement pour l’infrastructure d’aqueduc et d’égout des Premières Nations.

Faits saillants

  • Des avis d’ébullition de l’eau à long terme sont encore en vigueur dans des réserves des Premières Nations en 2021. D’importants investissements fédéraux ont récemment été annoncés pour l’amélioration de l’infrastructure d’aqueduc et d’égout dans les réserves.

  • Le DPB conclut que les dépenses engagées depuis 2016-2017 et les dépenses prévues jusqu’en 2025-2026 devraient suffire à financer les besoins d’immobilisations, mais pas les coûts de fonctionnement et d’entretien.