Modification et prolongement proposés de la Prestation canadienne d’urgence (PCU)

Published: 10 juin 2020
PDF

Résumé

En réponse à une demande du député Dan Albas (Central Okanagan—Similkameen—Nicola), le DPB a évalué le coût d’une proposition visant à modifier la PCU comme suit : prolonger le programme jusqu’en janvier 2021; porter la durée des prestations à 28 semaines au total (soit 12 semaines additionnelles); prévoir la réduction progressive des prestations de 0,50 $ pour chaque dollar de revenu d’emploi en sus de 1 000 $ par mois . Le parlementaire a également demandé de comparer cette PCU modifiée à une autre formule visant à prolonger le programme actuel pour la même période (jusqu’en janvier 2021) et à ajouter le même nombre de semaines (12) à la durée des prestations. Selon l’hypothèse retenue, les prolongations et modifications de la PCU entreraient en vigueur le 1er juin 2020. Le DPB estime le coût de la prolongation et de la modification de la PCU à 64,0 milliards de dollars entre le 1er juin 2020 et le 31 janvier 2021. Comparativement à un scénario hypothétique selon lequel la PCU actuelle est prolongée jusqu’au 31 janvier 2021 et les bénéficiaires peuvent toucher des prestations pendant une période maximale de 28 semaines, la PCU modifiée coûte 6,1 milliards de dollars de plus.