Coût de l'abaissement à 360 heures du seuil d’admissibilité aux prestations de maladie

Consulter le rapport
Coût de l'abaissement à 360 heures du seuil d’admissibilité aux prestations de maladie.pdf

Sommaire
Ce rapport présente une estimation des coûts liés à l’abaissement du seuil d’admissibilité aux prestations de maladie de 600 à 360 heures d’emploi assurable.

 Les prestations de maladie font partie du programme d’assurance-emploi (AE). Pour y avoir droit, il faut avoir accumulé au moins 600 heures d’emploi assurable au cours de l’année précédant la présentation de la demande. 

Selon les calculs du DPB, si le seuil d’admissibilité aux prestations de maladie avait été réduit à 360 heures en 2018, un peu plus de 73 000 personnes en auraient bénéficié au cours de l’année. Le coût financier total aurait été d’environ 325 millions de dollars.

Le DPB prévoit que le coût tombera à 258 millions de dollars en 2019, puis qu’il augmentera progressivement pour atteindre 333 millions de dollars d’ici 2026 (tableau récapitulatif 1).

Comme le programme d’AE s’autofinance, le DPB estime que cette mesure aurait pour effet d’augmenter les cotisations à l’AE de près de deux cents (0,02 $) par an par 100 $ de rémunération assurable de 2020 à 2026.
 

Rapports connexes