Le DPB fixe à 7,25 milliards de dollars le coût total du projet de brise-glaces polaires

Le directeur parlementaire du budget (DPB) a publié aujourd’hui son analyse financière d’une estimation indépendante du coût d’achat par le gouvernement du Canada de deux nouveaux brise-glaces lourds.

Le projet de brise-glaces polaires, lancé par le gouvernement du Canada en 2008, vise à remplacer la flotte actuelle de brise-glaces lourds de la Garde côtière canadienne par deux nouveaux brise-glaces lourds construits selon des spécifications modernes.

L’estimation la plus récente du Gouvernement date de 2013 et portait sur l’acquisition d’un seul navire, dont le coût était estimé à 1,3 milliard de dollars. Le gouvernement du Canada n’a pas publié d’estimation depuis ce temps.

« Nous estimons le coût total du projet de brise-glaces à 7,25 milliards de dollars, soit des coûts de gestion de projet de 346 millions de dollars, des coûts de conception de 820 millions de dollars et des coûts d’acquisition de 6,1 milliards de dollars », a déclaré Yves Giroux, DPB.

Les récentes initiatives d’approvisionnement en navires du gouvernement du Canada et les priorités concurrentes des chantiers navals partenaires portent le DPB à croire que la construction du premier des deux navires commencera au cours de l’exercice 2023-2024 et que le second navire sera mis en chantier durant l’exercice suivant. La livraison de ces navires est attendue pour 2029-2030 et 2030-2031, respectivement.

« Selon une analyse de sensibilité, si le début de la construction des deux navires dans chacun des chantiers navals partenaires est retardé d’un an ou deux, le coût total du projet pourrait augmenter de 235 millions de dollars ou de 472 millions de dollars, respectivement », a ajouté M. Giroux.

-30-