Le programme actuel de navire de combat canadien (NCC) coûtera au moins 77,3 milliards de dollars, affirme le DPB

Le directeur parlementaire du budget (DPB) a rendu publique aujourd’hui une estimation mise à jour des coûts du programme de navire de combat canadien (NCC). La production de ce rapport fait suite à une demande du Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires de la Chambre des communes (le Comité OGGO).

Le rapport, intitulé Le coût des navires de combat canadiens : Mise à jour de 2021 et analyse des options, examine le coût du programme actuel de NCC, qui vise à remplacer à la fois la flotte actuelle de frégates de la classe Halifax et trois destroyers hors service de la classe Iroquois par une nouvelle flotte de 15 navires de guerre de Type 26.

« Nous évaluons à 77,3 milliards de dollars le coût de construction de la flotte de navires de type 26, a dit Yves Giroux, DPB. Un retard d’un an en ferait passer le coût à 79,7 milliards de dollars, et un retard de deux ans le porterait à 82,1 milliards de dollars. »

La plus récente estimation du coût de construction des navires de type 26 est en hausse de 7,5 milliards de dollars par rapport à l’estimation publiée par le DPB en 2019 en raison d’une révision des spécifications du navire, et du calendrier de production.

Le rapport présente également une analyse du coût de deux autres modèles de navire : la FREMM (frégate européenne multi-mission) et le navire de Type 31e, une classe de frégates polyvalentes que compte acquérir la Marine royale du Royaume-Uni.

Le coût d’Acquisition de 15 FREMM est évalué à 71,1 milliards de dollars, tandis que le coût d’une flotte de 15 navires de Type 31e est évalué à 27,5 milliards de dollars. Ces estimations comprennent les frais d’annulation, la tenue d’un nouveau processus concurrentiel de sélection d’un modèle et un retard additionnel de quatre ans avant la mise en chantier. Il est important de noter que ces navires ont des caractéristiques et des capacités différentes.

Le rapport évalue également le coût d’une flotte mixte : trois navires de type 26 et douze navires d’un des deux autres modèles. Selon ce scénario, les coûts passent à 71,9 milliards de dollars pour une flotte mixte où la FREMM serait l’autre modèle, et à 37,5 milliards de dollars pour une flotte mixte où le navire Type 31e serait le second modèle.

-30-