Perspectives économiques et financières de novembre 2015

Consulter le rapport
Perspectives économiques et financières de novembre 2015.pdf

Consulter les données
Perspectives économiques et financières de novembre 2015 données.xlsx

Résumé

Au cours des six derniers mois, les perspectives pour l’économie canadienne se sont assombries. L’économie s’est contractée de manière inattendue au premier semestre de 2015. Encore une fois, le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses perspectives concernant l’économie mondiale. Le DPB a également révisé à la baisse ses perspectives concernant les prix du pétrole et des produits de base et prévoit maintenant un ajustement plus important de l’investissement résidentiel.

Par rapport aux perspectives que nous avons présentées au Comité permanent des finances de la Chambre des communes le 28 avril 2015, nous avons révisé à la baisse le PIB nominal, une large mesure de l’assiette fiscale du gouvernement, de 20 milliards de dollars chaque année, en moyenne, entre 2015 et 2020. Cette révision résulte de la diminution des niveaux du PIB réel et des prix dans l’ensemble de l’économie.

Nous avons présenté des perspectives financières révisées qui n’incluent pas les mesures annoncées dans la plateforme du nouveau gouvernement. Les perspectives se veulent des hypothèses de planification indépendantes fondées sur le statu quo pour le début de la 42législature. Le DPB présentera des perspectives révisées incluant les mesures proposées par le nouveau gouvernement lorsque des précisions à ce sujet seront communiquées au cours de la nouvelle session législative.

Selon les perspectives reposant sur le statu quo, l’affaiblissement de l’économie devrait entraîner, à moyen terme, des déficits plus importants que ce qu’avait prévu le DPB en avril.

Malgré ces déficits, le rapport dette fédérale-PIB devrait diminuer, passant de 31 % en 2014-2015 à 26,2 % en 2020-2021.

Précision : Le DPB a publié en juillet une mise à jour des perspectives du gouvernement présentées dans le budget de 2015. Bien que ces perspectives montraient des excédents pour 2016-2017 et 2017-2018, elles n’avaient pas été établies à partir des propres prévisions du DPB. Il s’agissait d’estimations préparées à la suite d’une demande et elles étaient fondées sur les projections de la Banque du Canada et du budget de 2015 à partir des sensibilités financières du budget de 2015.

Rapports connexes
 

Infographie

Menu

Au sujet du DPB

Menu

Contenu

Contactez-Nous

Courriel:

dpb-pbo@parl.gc.ca

Téléphone:

 613-992-8026

50 rue O'Connor, Bureau 919
Ottawa, Ontario
K1A 0A9